Le secteur de l'assurance en mouvement….

Le paysage de l'assurance belge peut sans aucun doute être qualifié de traditionnel. Les courtiers restent une importante source de distribution pour de nombreuses entreprises. Les assureurs directs ne progressent pas non plus comme dans certains autres pays.

Les sites de comparaison ont pris leur place, mais principalement en tant que générateur de leads pour les courtiers et les entreprises.

Ce qui peut être observé au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et dans d'autres pays ne semble pas s'appliquer à la Belgique. On s'attend à ce que la part des courtiers diminue, mais cela a été très lent. Cependant, l'âge moyen des courtiers est plutôt élevé.


Les acteurs étrangers sont à peine venus en Belgique ... Un marché trop petit et le multilinguisme ne permet certainement pas de maîtriser les coûts.

Mais cela est en train de changer ; un changement initié par le marché des médias et non des assureurs cette fois.

Il existe 2 initiatives :

-le groupe de presse-dpg media a racheté Independer au groupe néerlandais Achmea pour environ 150 millions d'euros.

Cela nous donne une combinaison d'expertise en assurance et d'expertise médiatique. Independer - en tant que courtier, est le plus grand acteur en ligne de l'assurance iard aux Pays-Bas. Quand et comment les médias seront au service de independer Belgique n'est pas encore clair. Le fait est que ce lien est nouveau et peut certainement déstabiliser le marché.


-« Mediahuis » (concurrent de dpg média) n'est pas non plus à la traîne. En collaboration avec le courtier Van Breda, ils lancent une plateforme de vente d'assurance en ligne pour les particuliers. « Voilà » le nom de l'initiative.


Il existe également d'autres acteurs (plus importants) qui construisent une solution numérique en plus de l'activité existante ; Callant et Van Dessel ne font pas exception.


Et qu'en est-il du courtier ? Ils manquent souvent de connaissances, de temps et de ressources pour être présents sur le terrain de jeu numérique. C'est pourquoi les initiatives telles que les sites de comparaison et les générateurs de leads sont si importantes. Ils offrent des prospects au courtier ; ils paient pour le lead. Aucun investissement et connaissances numériques est requises. Surtout en voyant les compagnies d'assurances se retirer de la place digitale.


Il est clair que cela pourrait être un tournant pour le marché de l'assurance en Belgique. Les entreprises et les courtiers ont jusqu'à présent réussi à atteindre un statu quo. À tout le moins, les règles du jeu changent.

Curieux, nous en saurons plus sur un an.

Featured Review
Binnenkort komen hier posts
Nog even geduld...
Tag Cloud